Retour sur ma première course : Les 10 Km Paris Centre !

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire un retour d’expérience sur ma première course running officielle. Je précise bien “officielle” car j’ai déjà participé à quelques courses auparavant mais plutôt en mode “fun” comme la Color Run (faite 2 fois, une à Toronto et une à Lille !) et la Gladiator Run (en Belgique).

Mais le 2 Octobre dernier, j’ai participé à mon premier 10 Km officiel : La course organisée par la marque Nike, les 10 Km Paris Centre #WeRunParis.

Les 10 Km Paris Centre : Mon retour d’expérience !

Une inscription de dernière minute !

fireshot-capture-5-messagerie-marion-meunier-outlook-https___outlook-live-com_owa_

Début Septembre, Anne du blog Anne&Dubndidu organise le challenge de la rentrée. Il faut faire plusieurs défis pour valider la participation dont un qui nous intéresse particulièrement ici : s’inscrire à une course !

Bon, au final, je n’aurais pas été au bout du challenge. Les autres défis étaient de tester une activité qu’on a pas l’habitude de faire (check : piscine), et de faire 3 sorties running tôt le matin (Pas check : seulement 2 sur 3 faites…). Mais ce challenge aura eu le mérite de me donner le déclic pour m’inscrire aux 10 Km Paris Centre.

L’inscription prend quelques minutes sur le site, puis il suffit d’uploader son certificat médical en ligne (banco, j’en ai un de moins d’un an en poche !). Et voilà l’inscription est faite.

Nous sommes à J-32, il est temps de penser aux objectifs !

La préparation ? Quelle préparation ?

En fait, pour être totalement honnête il n’y a pas réellement eu de “prépa course” pour ces 10 km.

Comme vous le savez sûrement, mon chéri et moi sommes inscrits au marathon de Paris en Avril 2017. Et récemment, pour nous habituer progressivement au rythme d’une vraie prépa marathon, nous avons augmenté notre fréquence de sorties hebdomadaires.

Plutôt habitués au rythme “footing du dimanche“, nous courrons plutôt trois fois par semaine désormais histoire de monter en kilomètres parcourus par semaine.

Du coup, comme je cours déjà des 10 Km toutes les semaines, je n’avais pas besoin de m’habituer à la distance.

Mon défi était plutôt sur le rythme. Cela faisait plusieurs mois que je “stagnais” en vitesse. Même rythme sur 5 ou 10 Km, j’étais un peu trop constante. Du coup, je me suis challengée sur ce mois de Septembre à augmenter le rythme sur mes sorties de 5 ou 7 Km.

Le premier 5 Km a été difficile, j’étais bien essoufflée en rentrant. Ça faisait longtemps ! Mais, oh miracle, ça a payé ! Dès la sortie d’après, il faut croire qu’il y a eu comme un mini déclic dans mon inconscient car ma vitesse s’est améliorée. J’ai gagné plusieurs minutes sur mon 7 Km, youpi !

Mon but pour la course était de battre mon record personnel sur 10 Km : d’après Endomondo, il était de 1:08:09. A battre donc ! Peu importe de combien, mais petite préférence pour un temps vers les 1:05:xx 😉

Ma première course : une réussite !

img_20161002_091827

La course avait lieu le dimanche 2 octobre 2016. Le départ étant donné à 9h30, il est conseillé de venir un peu avant pour les consignes, passer les contrôles de sécurité, etc…

Je ne suis pas une lève-tôt, donc je suis plutôt arrivée en dernière minute. J’étais à l’entrée de la zone de départ vers 9h10 et à 9h20 mon sac était déposé en consigne.

A la base, je ne voulais pas prendre de sac car j’avais peur de galérer aux consignes mais frnachement, il faisait tellement froid hier matin que je n’aurais pas pu faire le trajet depuis chez moi jusqu’au Pont Neuf sans être malade à coup sûr. Sauf que je ne me voyais pas encore courir en t-shirt à manches longues donc j’ai préféré le retirer une fois arrivée sur la zone de départ et laisser mon sac en consigne.

Et après ? j’ai attendu le départ ! Pendant trop longtemps à mon goût d’ailleurs car j’ai eu vraiment froid. L’organisation laissait à désirer (Cf. ci-dessous) et cela a retardé le départ. Plus cumulé au fait que les départs étaient à salves toutes les trois minutes, je ne suis effectivement partie que vers 10h15. Les 55 minutes d’attente dans le froid de ce début octobre ont donc été longues.

Une fois le départ donné ça n’a été que du bonheur. J’ai veillé à ne pas me laisser avoir par l’euphorie du départ car je ne voulais pas être essoufflée toute de suite et souffrir en fin de parcours.

J’ai été surprise par le parcours car je m’étais imaginée que ce serait sur les quais mais non, on était plutôt sur les berges et dans les tunnels. Le parcours est donc un peu en dents de scie. Plus fatiguant mais nettement moins monotone également à mes yeux. J’ai juste eu à me rappeler sur les derniers kilomètres de bien maintenir le rythme sur la montée en sortie de tunnel et c’était nickel.

Surtout que mon application de running que j’écoutais en courant, me vendait du bonheur à chaque kilomètre en me laissant entrevoir un nouveau record personnel ! 😀

Mais une organisation qui laisse à désirer…

Franchement, s’il y a bien une chose dont je suis déçue (et je ne pense pas être la seule vu les commentaires sur les RS), c’est bien de l’organisation générale de la course.

Si j’ai été agréablement surprise pour les consignes qui étaient très bien organisées. Le reste n’était pas vraiment à la hauteur de mes espérances.

Je n’ai rien à redire sur le parcours, il était bien balisé, et il me convenait bien. Comme c’était ma première participation, je ne peux pas comparer aux éditions précédentes.

Par contre, il y a eu de gros soucis pour l’accès aux SAS. Et pour le ravitaillement final. 

Pour faire simple, concernant le ravitaillement, ils ont créé un entonnoir géant ! La plupart des coureurs devaient emprunter un mince couloir pour accéder à leur sas de départ. Résultat, il était très compliqué de savoir où se diriger, et cela a forcément entraîné de nombreux retards dans les départs. Etant dans le dernier sas (+1h), je suis donc partie avec près de 45 min de retard. Ouch, j’ai eu froid !

Le deuxième point négatif est pour moi le plus important. Quand je suis arrivée au ravitaillement de fin, il n’y avait quasiment plus rien. A peine des bouteilles d’eau et 2/3 raisins secs qui restaient là. Clairement ils n’ont pas su gérer les réserves. Je pense qu’ils en ont trop mis au Km 5 alors qu’il y aurait forcément moins de coureurs qui s’arrêteraient (comme si ceux en – 35 ou – 40 min allaient s’arrêter !). Bref, un manquement à mon goût, et un manque flagrant de bonne gestion des ressources. A revoir !

Avis général :

Je suis ravie dans l’ensemble ! Ok, ce n’était pas parfait, il y a eu quelques petits couacs dans l’organisation de la course mais je préfère me concentrer sur ma performance et franchement je suis fière de moi. Au risque de passer pour une prétentieuse, je suis fière de mon temps, j’ai détesté le running pendant tellement longtemps que pour moi savoir faire 10 Km en 1h04min44sec est vraiment merveilleux ! Surtout que j’ai battu mon record personnel ! 😀 Bref, une belle victoire personnelle cette course ! <3

marion meunier - we run paris


Et vous, des courses récentes/à venir ? Quels étaient/sont vos objectifs ? Je pense personnellement essayer de m’en trouver une ou deux plus longues d’ici au marathon de Paris comme entrainement ! 🙂

⭐ Marion ⭐
Jeune femme de 26 ans passionnée par le monde du digital, je vous partage ici mes envies, coups de cœur et autres délires sur le DIY, le running, les voyages et tout ce qui me passera par la tête !

Laisser un commentaire