Mon premier cheveu blanc et moi, une non-histoire d’amour

Il était une maille

J’ai 26 ans bien tassés déjà. Ce n’est pas si vieux me direz-vous mais c’est quand même l’âge où il commence à apparaître. Comment ça, c’est qui IL ? Mon premier cheveu blanc pardi ! Evidemment le mien, le premier a attendu que je décide d’arrêter de colorer chimiquement mes cheveux pour se pointer. En plein milieu de la tête genre vraiment pile au milieu. Non mais oh ! Ça ne va pas se passer comme ça !

Cheveux blancs = je suis vieille ? 

Oui et Non. Je vous parle ici de mon point de vue, je ne cherche pas à faire une généralité. Peut-être pour vous c’est énormément synonyme de vieillesse ou pas du tout. Peu importe, chacun est libre de ses pensées, et chacun à le droit d’avoir son propre avis sur la question. 

Personnellement, ce cheveu blanc me renvoie à mon âge. Ok, il n’est pas si énorme que cela mon âge mais tout de même, j’avance dangereusement vers la trentaine. Et je me rends compte que ma vie actuelle est sacrément éloignée de mes rêves d’adolescente. Plus que l’âge, ou en tous cas le nombre, c’est le sentiment que je n’arriverais pas à atteindre mes objectifs avant 30 ans qui me gêne. Ne vous méprenez pas, je sais que 30 ans n’est pas la deadline, qu’on peut avoir (et qu’on devrait) un milliard de projets après ses 30 ans. Mais j’avais un certain nombre d’envies à réaliser pendant ma vingtaine et au train où vous les choses, ça risque de ne pas être fait. Et ça me stresse, ça m’attriste.

Ce cheveu blanc me renvoie à ces projets qui risquent de ne pas être faits en temps et en heure. Alors oui, il me fait me sentir vieille. Pas trop vieille, mais il me rappelle douloureusement que le temps passe et que mes rêves d’adolescente s’éloignent de plus en plus. Et honnêtement, je n’aime pas DU TOUT cette sensation. 

Non, je n’assume pas mes cheveux blancs !

Certaines assument très bien leurs cheveux blancs/gris et c’est tant mieux pour elles. Mais ce n’est pas mon cas, même si j’en ai peu pour le moment, je n’ai pas du tout mais alors du tout envie de le voir sur ma tête. 

Sauf que j’ai franchement pas mal abîmé mes cheveux ces derniers mois. J’ai des années de coloration chimique dessus. Et je les ai “achevés” en mai dernier en voulant tenter une permanente (“tenter” car je ne suis définitivement pas satisfaite du résultat). J’avais donc décidé de ne plus les colorer. Et c’est le cas depuis plus de deux mois. D’où la repousse qui m’a permis de voir ce cheveu blanc. Youpi, ça donne vraiment envie d’arrêter les colos ! 

Mais si, je vais m’y tenir, car j’aimerais vraiment que mes cheveux retrouvent une meilleure santé. Sauf que je ne veux VRAIMENT pas avoir des repousses grises ou blanches. Je pense que je vais passer aux colorations naturelles. Genre le henné. Qu’en dites-vous ? J’ai déjà lu pas mal de choses sur le sujet. Et je pense que ça peut me plaire. Je vous en parlerai dans un futur article si je me lance !

Et toi, comment as-tu vécu ton premier cheveu blanc ? R.A.F ou mini-crise (comme moi) ? 

À bientôt ! ❤

PS : n’oubliez pas de me rejoindre sur FacebookTwitter ou Instagram pour plus d’updates !

⭐ Marion ⭐
Jeune femme de 26 ans passionnée par le monde du digital, je vous partage ici mes envies, coups de cœur et autres délires sur le DIY, le running, les voyages et tout ce qui me passera par la tête !

Laisser un commentaire