Démarrer la danse classique à 25 ans !

Bonjour à tous !

Petit article “sport” x “j’ai testé” cette semaine car j’ai décidé de vous faire un bilan à 12 semaines d’une activité que j’ai démarré le 1er mars : la danse classique !

Je dis bien démarré, pas reprendre car je n’ai pas fait (ou très très très peu) de danse classique étant enfant. J’avais donc tout à apprendre et la souplesse d’un chêne (on connait tous la fable du chêne et du roseau… ). Bref, ce n’était pas gagné d’avance ! 😉

J’ai décidé de vous parler de cette expérience en répondant à quelques questions, les basiques qui (il me semble) viennent directement à l’esprit quand je dis que je me suis mise à jouer les rats de l’opéra 🙂

Démarrer la danse classique à 25 ans – mon retour d’expérience !

Pourquoi j’ai démarré ce sport ? 

Par défi, par goût du challenge et pour réaliser un rêve de petite fille 🙂

J’ai toujours eu envie de faire de la danse classique, sauf que plus vous vieillissez, plus on s’imagine que c’est foutu. Il fallait démarrer à 4 ans.

Oui, si vous vouliez devenir étoile ou en tout cas, la pratiquer professionnellement. Non, si vous voulez juste pour challenger sur un nouveau sport comme moi. Il existe de nombreuses écoles qui proposent des cours adultes débutants. Il faut juste savoir sauter le pas !

Quelle tenue pour le pratiquer ? 

En cours adultes, la tenue justaucorps/jupon/collant n’est pas obligatoire. Seuls les demi-pointes le sont ! Et il en existe différentes sortes ! Les tenus que j’ai vues sont généralement justaucorps/jupette ou legging/t-shirt. Personne n’est en tutu bien sûr, ça c’est pour les galas 😉

Par confort personnel, j’ai choisi de me vêtir comme ceci :

  • Demi-pointes en 2 parties, souples en toile
  • Paire de collants rose de danse
  • Justaucorps (sans jupette) noir en coton

NB: en danse, il est courant de ne pas mettre de sous-vêtements (soutien-gorge surtout) sous le justaucorps car ils sont parfois très décolletés dans le dos >> si comme moi, le soutif vous est primordial, gardez-le ! Aucun intérêt d’être mal à l’aise dans vos vêtements juste pour “respecter les standards”.

Où est-ce que j’en fais ?

J’ai choisi de m’inscrire pour suivre les cours pour adultes débutants à l’Institut Janine Stanlowa près de la station Miromesnil à Paris. Le cours s’appelle “Techniques de base”, c’est le niveau le plus bas pour commencer dans cette école.

J’ai choisi cette école un peu par hasard, elle était la mieux située par rapport à mon boulot à mon inscription et elle offrait une sélection d’horaires de cours qui me convenait comme un gant.

Je ne sais donc pas si elle est meilleure/moins bien que d’autres écoles mais elle me convient, les cours se passent bien. Je viens de finir mon carnet de tickets (1 ticket = 1 cours) et je pense en reprendre 1 en septembre (reprise des cours à l’école après leur fermeture annuelle).

Mais… ce n’est pas un peu dur ? 

SI ! Franchement, la danse ce n’est pas réputé être un sport de rigueur pour rien. Et quand on débute, il y a tellement de choses à apprendre qu’il faut s’accrocher (le vocabulaire, les différentes positions, le placement des bras et de la tête, les pas, apprendre à compter les temps…).

Et un autre truc qui peut être dur mais plus psychologiquement que physiquement : se confronter au regard des autres élèves. Les premiers cours, je n’étais pas rassurée, j’avais peur d’être vraiment nulle et d’être ridicule dans ma tenue de danse. Mais finalement, je me suis rendue compte que d’autres personnes avaient une vraie tenue de danse et  que je n’étais vraiment pas la plus mauvaise. Et aussi, vous savez quoi ? Tout le monde s’en fout et personne ne juge votre tenue/niveau ! Ça aide ! 😉

Et si je n’ai pas beaucoup de souplesse ? 

Ok, être souple aide ! Surtout à savoir bien placer les pieds sur les différentes positions et à avoir un joli port de bras.

MAIS, personnellement, la souplesse et moi, on n’est pas bien copains.

Et pourtant je m’en sors plutôt convenablement (même si je ne serai jamais une grande danseuse 😉 ). Là où je souffre le plus de mon manque de souplesse, c’est sur les cours de Barre au Sol, comme quoi !

Et puis, quand on est à ce niveau là (technique de base), la plupart des filles sont plutôt raides aussi, alors il n’y a vraiment pas de complexe à avoir !


Voilà, vous savez tout (ou presque 😉 ) ! Mais si vous avez des questions, le formulaire de commentaire est là et je me ferai un plaisir de vous répondre 🙂

A bientôt ! 🙂 

⭐ Marion ⭐

Jeune femme de 26 ans passionnée par le monde du digital, je vous partage ici mes envies, coups de cœur et autres délires sur le DIY, le running, les voyages et tout ce qui me passera par la tête !

Un commentaire

  1. j’ai beaucoup aimé ton article, je te trouve bien courageuse et surtout j’aime le fait que tu en parles sur ton blog car trop de gens pensent que la danse classique est réservé à une catégorie ! Personnellement j’ai repris la danse classique au lycée et j’ai adoré la discipline, je me suis aussi essayé au jazz mais je n’ai jamais vraiment accroché !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :